Courrier

Courrier adressé à la Présidente de la Commission de la Défense nationale

Bruxelles, le 09 octobre 2018

Samuel Legros et Ludo De Brabander

Secrétaires de la plateforme

« Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen »

C/O CNAPD

51, chaussée d’Haecht

1210 Bruxelles

Samuel.legros@cnapd.be

Madame Karolien Grosemans

Présidente de la Commission de la Défense nationale

du Parlement fédéral

Place de la Nation, 2

1000 Bruxelles

Concerne : suivi de l’envoi de la pétition portant le numéro 5/2016-2017 contre l’achat de nouveaux avions chasseurs bombardiers

Madame la Présidente,

Au mois de novembre 2016, la plateforme nationale « Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen » a adressé au Président de la Chambre des Représentants et à la Présidente de la Commission des pétitions, une pétition signée par 38.000 citoyens belges.

Cette pétition s’inscrivait dans le cadre du travail politique de notre plateforme, forte de l’adhésion de 133 associations de la société civile, qui entend mobiliser et sensibiliser contre l’achat de nouveaux avions de combat pour l’armée belge. Pourtant, la revendication qui accompagnait les 38.000 signatures était modeste et demandait simplement à ce que nos associations soient entendues par la Commission des Finances et du Budget et par la Commission de la Défense nationale, dont vous exercez la présidence.

Cette demande nous apparaissait, ainsi qu’à tous les signataires, d’autant plus légitime que la question de l’achat de nouveaux avions de chasse commande l’organisation d’un débat ouvert et démocratique portant tant sur le rôle et l’avenir de l’armée belge, que sur l’identification des investissements prioritaires en vue d’apporter notre contribution à un monde durablement en paix et plus sûr. A cet effet, les débats parlementaires autour du « plan stratégique pour l’avenir de l’armée belge » n’ont manifestement pas fait droits à la pluralité des opinions qui traversent notre société et n’a pas servi d’occasion pour proposer un débat public, large, ouvert et transparent sur l’utilisation de moyens militaires dans la politique extérieure et de sécurité de la Belgique. Nous regrettons d’autant plus cette réflexion que notre monde est en proie à des tensions de plus en plus marquées. 

Bien que le Président de la Chambre et la Présidente de la Commission des pétitions nous aient tous deux certifiés du suivi de cette requête auprès de votre Commission, nous devons constater le peu de cas qui lui a manifestement été réservé jusqu’à aujourd’hui, malgré le soutien associatif et populaire qui l’accompagne.

Dans ce cadre, nous vous saurions gré de bien vouloir nous rassurer quant à la prise en considération des inquiétudes d’une partie significative de la population belge qui en appelle logiquement à un processus démocratique inclusif et transparent pour un projet politique qui aura des conséquences significatives sur l’action militaire de la Belgique dans le monde.

En vous remerciant d’avance pour l’intérêt que vous voudrez bien porter à cette demande, nous vous prions de croire, Madame la Présidente, en l’expression de nos respectueuses considérations.

Pour la plateforme « Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen »,

Ludo De Brabander (Vrede vzw) et Samuel Legros (CNAPD)

(Copie adressée à tous les membres de la Commission de la Défense nationale)