Publications

  • Cartes blanches

    Carte blanche : La Belgique persistera-t-elle à vouloir combattre la crise avec des avions de chasse?

    La date est arrivée. Le 14 février, les constructeurs des avions de guerre F35 (Lockheed Martin, Etats-unis) et Typhoon (Europfighter, consortium européen) ont remis leur « Best and final offer » auprès du gouvernement pour tenter de décrocher le contrat de remplacement des F16 de l’armée belge. Plusieurs surprises nous attendent. Un marché manifestement truqué La première d’entre elles sera de voir si le gouvernement aura réussi à se mettre d’accord sur la prolongation des discussions avec le gouvernement français qui a proposé, en échange de l’achat d’avions rafale (Dassault), un partenariat stratégique et industriel avec la Belgique. Vu les déclarations contradictoires entre le Premier ministre et le Ministre de la « Défense »,…

  • Cartes blanches

    Position : Pas d’avions de chasse mais lutter contre la pauvreté

    « La restriction des moyens impose des choix. Le gouvernement s’efforcera de mener une politique cohérente » (Charles Michel) AH OUI, VRAIMENT? En Belgique, 16% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Afin de réduire un peu les conséquences désastreuses de la dégressivité des allocations de chômage, l’accord de gouvernement prévoyait que les allocations minimales d’aide sociale soient « élevées » au niveau du seuil de pauvreté européen. Le 8 octobre 2017, la secrétaire d’État a annoncé que cet objectif ne serait pas atteint, « faute de moyens ». Tous les services publics subissent des coupes budgétaires répétées et aucune politique de relance n’est proposée : la lutte contre la pauvreté, la justice, la sécurité…

  • Cartes blanches

    Carte blanche : austérité partout… sauf pour les investissements militaires?

    Nous n’avons pas les moyens. Nous devons faire des économies. Nous devons rationaliser nos dépenses… Voilà l’éternelle ritournelle à laquelle notre gouvernement nous soumet depuis maintenant plusieurs années : une politique d’austérité implacable à laquelle aucun secteur n’échappe. Les soins de santé, la justice, la coopération internationale, la lutte contre le réchauffement climatique et la pauvreté,… Personne n’y échappe. Personne ? Vraiment ? Pas tout à fait… Lors de cette législature, notre Ministre de la Défense, Steven Vandeput, s’est engagé à réaliser de nouveaux investissements en matériel militaire pour la coquette somme de 9,2 milliards à l’horizon 2030. Le remplacement de nos F16 a d’ailleurs été qualifié de « contrat du siècle » et devrait,…

  • Communiqués de presse

    Communiqué de presse: Monsieur le Premier ministre : #Pasdavionsdechasse

    Monsieur le Premier Ministre, Nous accusons bonne réception de votre réponse du 12 décembre 2016 à notre courrier du 20 septembre et vous remercions de cet envoi.Nous prenons bonne note du fait que la loi de programmation militaire paraît vous apporter les gages d’un débat démocratique, ouvert et transparent, alors même que celle-ci a été déclarée anticonstitutionnelle (article 142, alinéa 2) par le Conseil d’État cinq jours avant l’envoi de votre courrier. Cette position nous apparaît d’autant plus étonnante que vous doutiez, par voie de presse au mois de mai dernier, qu’ « un modèle avec des élections tous les quatre ans [ne soit] suffisant pour créer la confiance et la participation». Ainsi, bien que…

  • Communiqués de presse

    Communiqué de presse de la plateforme : 38 000 belges contre le remplacement des F-16

    Une pétition de 38.000 signatures contre le remplacement des avions chasseurs-bombardiers F-16 est remise au Président de la Chambre. La plateforme nationale « Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen », qui regroupe plus de 130 associations de la société civile belge (www.pasdavionsdechasse.be), vient d’introduire auprès du Président de la Chambre, une pétition réunissant 35.000 signatures contre le projet du gouvernement de remplacer les avions chasseurs-bombardiers F16 de l’armée belge. Pour la plateforme « Pas d’avions de chasse », cette demande doit être saisie par les parlementaires, pour que cet « achat du siècle » fasse l’objet d’un débat qui englobe la société belge dans son ensemble. Tout d’abord parce que l’utilité de tels avions est…

  • Cartes blanches

    Carte blanche: accord budgétaire. Sécu : moins de 1,4 milliard. Défense : plus de 9 milliards?

    Le gouvernement semble manifestement avoir toujours plus de difficulté à boucler ses discussions budgétaires. Cette fois, il s’agissait de combler un trou de 4,2 milliards d’euros (devenu 2,9 milliards à la fin des discussions) pour l’année prochaine. Lire l’article « Budget : dégagez les moyens pour une véritable sécurité » publié sur Levif.be La règle suivie est encore la même : il s’agit essentiellement de désigner les postes budgétaires où des économies pourraient être réalisées. Le premier secteur visé est encore celui de la sécurité sociale avec une ponction d’1,4 milliard d’euros alors que 400 millions lui avaient déjà été retirés l’année dernière ! Malgré ces difficultés budgétaires et les exercices comptables toujours plus périlleux de…

  • Cartes blanches

    Carte blanche : Dégagez les moyens pour une véritable sécurité

    Le gouvernement semble manifestement avoir toujours plus de difficulté à boucler ses conclaves budgétaires. Cette fois, il s’agissait de combler un trou de 4,2 milliards d’euros (devenu 2,9 milliards à la fin des discussions) pour l’année prochaine. La règle suivie est encore la même : il s’agit essentiellement de désigner les postes budgétaires où des économies pourraient être réalisées. Le premier secteur visé est encore celui de la sécurité sociale avec une ponction d’1,4 milliard d’euros alors que 400 millions lui avaient déjà été retirés l’année dernière ! Malgré ces difficultés budgétaires et les exercices comptables toujours plus périlleux de notre gouvernement, celui-ci continue d’envisager de très lourds investissements dans la Défense.…

  • Cartes blanches

    Carte blanche : N’achetons pas de nouveaux avions de combat !

    Les avions chasseurs-bombardiers F-16 de l’armée belge seront tous en fin de vie en 2028. Dans sa déclaration de politique générale d’octobre 2014, le gouvernement fédéral s’est engagé à acheter de nouveaux avions de combat avant la fin de la législature. Le Gouvernement a pris cette décision avant même d’avoir développé sa vision quant à l’avenir de la politique extérieure et de défense et, partant, de l’avenir de l’armée belge nécessairement impactée par l’investissement annoncé. Le monde à l’envers. Allons-nous réellement investir 15 milliards d’euro[1] dans des avions de combat? Cet investissement d’argent public est-il réellement le plus pertinent  au vu des interventions catastrophiques d’Irak, d’Afghanistan ou de Libye pour…

  • Communiqués de presse

    Communiqué de presse : Suite aux attentats du mardi 22 mars

    22 mars 2016, la terreur aveugle a encore frappé. C’est cette fois notre pays qui dénombre ses morts et ses blessés. Nous pleurons les victimes des attentats à Bruxelles, comme nous pleurons toutes les victimes innocentes de Paris, d’Irak, de Syrie, de Turquie, de Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Mali et partout ailleurs où la terreur frappe aveuglément. Ces attaques nous rappellent douloureusement que la guerre et la violence ne connaissent pas de frontières.            Bombarder le terrorisme ne l’éradiquera pas Ces attaques nous laissent sans voix. Elles n’appellent qu’incompréhension, impuissance et colère. Le soir des attentats de Paris, le gouvernement français a fait sien le langage de la vengeance…

  • Communiqués de presse

    Communiqué de presse de la plateforme : L’annonce de l’achat de 34 avions chasseurs bombardiers est une folie budgétaire!

    L’accord du gouvernement annoncé hier portant sur les futurs investissements dans la Défense est irresponsable en ces temps de crises économique, sociale et climatique. Le Gouvernement entend en effet investir pour 9,2 milliards d’euro de matériel militaire à partir de la prochaine législature. Un budget colossal pour lequel on est bien en peine d’identifier les sources de financement.    Coûts exorbitants : Parmi ces investissements, les 34 avions de combat se taillent la part de cette absurdité budgétaire. Le coût de ces appareils dépend du modèle envisagé mais atteindra en tout cas 5 milliards d’euro. Viennent s’ajouter à ce coût d’achat, des frais d’entretien annuels d’environ 240 millions d’euro, pendant 30…