Cartes blanches

  • Cartes blanches

    Carte blanche : Dégagez les moyens pour une véritable sécurité

    Le gouvernement semble manifestement avoir toujours plus de difficulté à boucler ses conclaves budgétaires. Cette fois, il s’agissait de combler un trou de 4,2 milliards d’euros (devenu 2,9 milliards à la fin des discussions) pour l’année prochaine. La règle suivie est encore la même : il s’agit essentiellement de désigner les postes budgétaires où des économies pourraient être réalisées. Le premier secteur visé est encore celui de la sécurité sociale avec une ponction d’1,4 milliard d’euros alors que 400 millions lui avaient déjà été retirés l’année dernière ! Malgré ces difficultés budgétaires et les exercices comptables toujours plus périlleux de notre gouvernement, celui-ci continue d’envisager de très lourds investissements dans la Défense.…

  • Cartes blanches

    Carte blanche : N’achetons pas de nouveaux avions de combat !

    Les avions chasseurs-bombardiers F-16 de l’armée belge seront tous en fin de vie en 2028. Dans sa déclaration de politique générale d’octobre 2014, le gouvernement fédéral s’est engagé à acheter de nouveaux avions de combat avant la fin de la législature. Le Gouvernement a pris cette décision avant même d’avoir développé sa vision quant à l’avenir de la politique extérieure et de défense et, partant, de l’avenir de l’armée belge nécessairement impactée par l’investissement annoncé. Le monde à l’envers. Allons-nous réellement investir 15 milliards d’euro[1] dans des avions de combat? Cet investissement d’argent public est-il réellement le plus pertinent  au vu des interventions catastrophiques d’Irak, d’Afghanistan ou de Libye pour…

  • Cartes blanches

    Position : Austérité or not austérité? La guerre a ses raisons que la raison ignore

    6 milliards d’euro. Presque l’entièreté du budget « éducation, recherche et formation » de la Communauté française. 6 fois le déficit annoncé de la sécurité sociale pour 2015. 6 fois le budget de la coopération au développement. 120 fois ce que la Belgique entend allouer au fonds pour la lutte contre le réchauffement climatique. Voilà approximativement la somme que le Gouvernement entend dépenser pour remplacer les chasseurs-bombardiers F-16 de l’armée belge qui seront en fin de vie au plus tard en 2028. Une perspective exceptionnelle de dépense publique pour un gouvernement qui fait de l’austérité budgétaire, un mantra. Et ce n’est pas tout ! Alors que l’État major annonçait, lors…

  • Cartes blanches

    Position: La Belgique, prête à assumer ses « responsabilités » …

    Alors que l’austérité budgétaire est érigée en orthodoxie politique, les partis de la majorité – rejoints par certains dans l’opposition –, s’activent pour remplacer les avions de chasse de l’armée belge. L’objectif ? Acheter 40 nouveaux chasseurs-bombardiers. Le coût ? 6 milliards d’euros[1] ; sans compter les frais d’entretien qui s’élèveraient à 288 millions d’euros par an, soit la moitié du budget de la défense ! Nos représentants politiques, qui s’échinent à trouver 11 milliards d’économie d’ici à 2018, seraient prêts à une telle dépense afin que la Belgique puisse « continuer à assumer ses responsabilités pour l’édification d’un monde plus stable et plus en paix ». Ainsi, une volonté politique existerait-elle en Belgique pour travailler à…

  • Cartes blanches

    Position: La politique de paix commence chez nous : non au remplacement des F-16 de l’armée belge !

    Nos représentants politiques tout frais sortis des urnes de ce 25 mai auront à poser un choix fondamental très rapidement : celui du remplacement des avions F-16 de l’armée belge. D’après le ministre de la « Défense » actuel, la Belgique devrait acheter 40 nouveaux chasseurs-bombardiers si elle veut rester un « partenaire fiable de l’Union européenne et de l’OTAN ». Cet achat a un coût énorme – particulièrement en ces temps d’austérité budgétaire économiquement et socialement dévastatrice – : 6 milliards d’euros. Auxquels viennent s’ajouter 288 millions d’euros par an pour les frais de fonctionnement et d’entretien. Sinistre message dans un pays qui coupe depuis plusieurs années drastiquement dans…