La plateforme “Pas d’avions de chasse” demande un débat public transparent
22 mars 2018
Show all

Les dernières révélations doivent ponctuer cette procédure de remplacement des F16 [COMMUNIQUE DE PRESSE]

Les manipulations dont nous prenons connaissance depuis trois semaines autour de la procédure de remplacement des F16 de l’armée belge relèvent du scandale. Tout aussi scandaleuses sont ces manœuvres du ministre Vandeput et du gouvernement, observables depuis la fin des vacances de pâques, visant à fuir les responsabilités et à minimiser le « F16 gate » en ne lui réservant pas l’importance politique à la mesure des enjeux qu’il véhicule : transparence des actes administratifs, respect de la démocratie parlementaire, inscription de l’armée belge dans le processus démocratique. A fortiori dans un dossier de plus de 15 milliards d’euros, portant sur l’achat de 34 avions de combat à capacité d’emport nucléaire, qui outilleront la politique internationale de la Belgique les 40 prochaines années.

Nous en avons désormais la confirmation depuis l’audition en Commission Défense, ce mercredi 18 avril, du Lieutenant-colonel à la base des révélations : la décision de remplacer les F16 de l’armée belge ne « doit » pas être prise cette année mais peut être repoussée à 2029, sans investissement supplémentaire. Cette décision pourrait d’ailleurs faire économiser 900 millions d’euros à la Belgique.

La rétention de ces informations cruciales par l’armée, et la tentative du gouvernement d’en minimiser l’importance, sont les marqueurs désormais évidents d’une procédure biaisée dès le départ et tout au long de son développement. La tournure scandaleuse que prend désormais ce biais doit politiquement commander l’arrêt de la procédure de remplacement des F16 par le gouvernement actuel.  

Sortons enfin de ce débat soi-disant technique

Pour la plateforme « Pas d’avions de chasse – Geen gevenchtsvliegtuigen », ce délai qui se présente est d’autant plus nécessaire que le débat démocratique et sociétal sur l’opportunité de ce remplacement n’a, durant cette législature, pas été organisé dans toutes ses dimensions politique, stratégique, humanitaire, philosophique, économique et budgétaire.

La plateforme « Pas d’avions de chasse – Geen gevechtsvliegtuigen » organise un rassemblement ce dimanche 22 avril à 14h dans le parc du Cinquantenaire pour rappeler cette nécessité d’arrêter la procédure de remplacement des F16.

Pour la plateforme « Pas d’avions de chasse »,

Naïma Regueras, Présidente de la CNAPD

 

Contact presse : Samuel Legros (CNAPD) samuel.legros@cnapd.be 0484/64.57.92


communiqué auditions F16 gate